Auteur : editeur

Pèlerinage paroissial 2018

Lundi de pentecôte, 21 Mai 2018

Nous invitons toute notre communauté, petits et grands, à notre pèlerinage , … de l’église saint Georges à la basilique de Marienthal

Nous partirons à pied, à vélo, en roller, ou comme vous voulez !

Pour ceux qui ne souhaitent pas faire le parcours , rendez-vous à 10 h 45 à Marienthal 

(en cas de mauvais temps, on se retrouvera tous à 10 h 45 à Marienthal !)

 

Déroulement de la journée

  • 08 h 45 Rendez-vous sur le parvis de l’église St Georges
  • 09 h 00 Départ
    • arrêt aux Missions Africaines
  • 10 h 45 Arrivée à la Basilique de Marienthal
  • 11 h 00 Eucharistie
  • 12 h 00 Repas sur place
  • 13 h 30 Historique de la Basilique par Père Franck
  • 14 h 00 Chapelet – vêpres – procession
    • Animation pour les jeunes & les enfants
  • 16 h 15 Fin de la journée
    • retour par vos propres moyens

Osez, venez en famille, avec vos amis partager un moment de fraternité, de joie ….

Intention de prière du pape François pour avril 2018

Prions pour que les penseurs et acteurs de l’économie mondiale trouvent le courage de dire non à une économie de l’exclusion, en ouvrant de nouveaux chemins.

En ce temps qui nous donne de marcher plein d’Espérance vers la joie de la résurrection, demandons au Christ Ressuscité de ne pas nous décourager et regardons plein d’espérance tous les chemins qui s’ouvrent pour lutter contre une économie qui exclue…

Prions ensemble pour les jeunes et les vocations

Notre Pape François nous invite à prier pour les jeunes.

En ce dimanche où nos jeunes professent leur foi, répondons à son appel et prions pour les enfants, les jeunes, ceux de nos familles, ceux du monde entier :

Seigneur Jésus, ton Église qui chemine vers le synode Tourne son regard vers tous les jeunes du monde. Nous te prions pour qu’avec courage ils prennent en main leur vie, qu’ils aspirent aux choses les plus belles et les plus profondes et qu’ils conservent toujours un cœur libre.

Aide-les à répondre, accompagnés par des guides sages et généreux, à l’appel que tu adresses à chacun d’entre eux, pour qu’ils réalisent leur projet de vie et parviennent au bonheur. Tiens leur cœur ouvert aux grands rêves et rends-les attentifs au bien des frères.

Comme le Disciple aimé, qu’ils soient eux aussi au pied de la Croix pour accueillir ta Mère, la recevant de Toi en don. Qu’ils soient les témoins de ta Résurrection Et qu’ils sachent te reconnaître, vivant à leurs côtés, annonçant avec joie que Tu es le Seigneur.

Quête pour la Journée Mondiale pour les Lépreux 2018

L’Association d’Alsace des œuvres hospitalières de St Lazare de Jérusalem vous remercie du fond du cœur pour votre solidarité lors de la quête pour la Journée Mondiale pour les Lépreux :

 Parce que vos paroissiens ont accepté d’aimer et d’agir pour nos frères lépreux, ils ont œuvré, à la suite de Raoul Follereau, pour que demain ait notre visage, celui du Partage et de l’Amour .

La quête sur la ville a rapporté la somme de 1.068,30 euros.

Témoigner de la Résurrection

Tout au long de ce temps de Pâques, nous célébrons le Christ ressuscité, vainqueur de la mort et du péché.

La haine et la violence des hommes n’ont pas eu de prise sur lui. C’est l’amour qui a triomphé.

Aujourd’hui, nous entendons des témoignages qui nous parlent de lui.

Pour les apôtres, Jésus était mort. Il n’y avait plus d’espérance possible. Mais voilà qu’au premier jour de la semaine, il les rejoint. Pour eux, c’est le commencement d’une grande aventure.

L’Évangile nous rapporte comment les disciples d’Emmaüs ont reconnu le Christ ressuscité à la fraction du pain. Ils repartent aussitôt à Jérusalem (à deux heures de marche) pour annoncer la bonne nouvelle aux disciples.

La résurrection échappe à la raison humaine et au bon sens.

Nous sommes tellement habitués à dire que Jésus est ressuscité que c’est devenu presque banal pour nous, mais l’avons nous vraiment intériorisé ? Nous aussi, nous devons entrer dans cette joie et cette crainte des disciples qui découvrent Jésus ressuscité, une réalité inimaginable.

Dans l’Évangile, beaucoup de gens ont vu les miracles de Jésus, et ils n’ont pas cru pour autant.

La foi n’est pas provoquée et entretenue par des miracles, mais par la découverte et la connaissance du sens de ceux-ci.

Les apôtres comprennent lorsque Jésus leur explique que sa résurrection est l’accomplissement des Écritures, de la Loi et des prophètes, de ce qu’il avait lui-même annoncé. Ils saisissent que celui qui est devant eux est vraiment le Sauveur.

Comme il a ouvert le cœur des disciples sur le chemin d’Emmaüs, il leur ouvre l’esprit à l’intelligence des Écritures, c’est-à-dire à la foi.

La mission des apôtres commence lorsque celle de Jésus semble se terminer. Elle consiste à annoncer à toutes les nations la Bonne Nouvelle : le pardon de Dieu est accordé à tous ceux et celles qui se convertissent.

Nous aussi nous faisons l’expérience de la rencontre de Jésus ressuscité, même si nous ne le voyons pas de nos yeux, même si nous ne le touchons pas de nos mains.

C’est l’accueil de l’Esprit Saint qui ouvre notre intelligence au sens des Écritures et à la foi.

Les disciples et les apôtres ont vu et ont cru. Nous croyons à cause de leur témoignage, c’est maintenant à nous de continuer de témoigner de l’expérience vécue de notre foi.

La reconnaissance de Jésus ressuscité conduit à notre mission qui doit se traduire en gestes concrets : celui qui garde fidèlement sa parole, en lui l’amour de Dieu est vrai dit la deuxième lecture. C’est à nous de faire connaître la résurrection. Il faut garder les yeux ouverts. Jésus ressuscité ne peut se voir qu’avec le cœur. Nous pouvons voir Dieu, le rencontrer maintenant là où il a choisi d’établir son royaume : en nous-mêmes.

Sources internet