« Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit ». Jn 15,1-8

Jésus est notre unique maître qui doit nous enseigner,
notre unique Seigneur de qui nous devons dépendre, notre unique chef auquel nous devons être unis, notre unique modèle auquel nous devons nous conformer,
notre unique médecin qui doit nous guérir, notre unique pasteur qui doit nous nourrir, notre unique voie qui doit nous conduire,
notre unique vérité que nous devons croire,
notre unique vie qui doit nous vivifier
et notre unique tout en toutes choses qui doit nous suffire.
Il n’a point été donné d’autre nom sous le ciel, que le nom de Jésus, par lequel nous devions être sauvés.
Dieu ne nous a point mis d’autre fondement de notre salut, de notre perfection et de notre gloire, que Jésus Christ : tout édifice qui n’est pas posé sur cette pierre ferme est fondé sur le sable mouvant, et tombera infailliblement tôt ou tard.
Tout fidèle qui n’est pas uni à lui comme une branche au cep de la vigne, tombera, séchera et ne sera propre qu’à être jeté au feu.
Si nous sommes en Jésus Christ et Jésus Christ en nous, nous n’avons point de damnation à craindre ;
ni les anges des cieux, ni les hommes de la terre, ni les démons des enfers, ni aucune autre créature ne nous peut nuire, parce qu’elle ne nous peut séparer de la charité de Dieu qui est en Jésus Christ.

 

                          Saint Louis-Marie Grignion de Montfort (1673-1716)

« Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit ». Jn 15,1-8