Marc Eschenlauer, diacre permanent

Chères paroissiennes, chers paroissiens,                    

Cela fait plusieurs mois que vous me voyez auprès de vos prêtres lors des différentes célébrations.
Il est plus que temps de me présenter.
Je m’appelle Marc ESCHENLAUER, j’ai 51 ans et je suis célibataire.
Je suis originaire de Soufflenheim, où j’habite toujours.
Je suis le troisième d’une fratrie de 4 enfants, j’ai deux grands frères et une petite sœur.

J’ai été ordonné diacre permanent le 1er octobre 2016, par Monseigneur GRALLET.
J’ai officié pendant 2 ans sur la communauté de paroisses Argile et Sève.
Mais des problèmes récurrents avec le nouveau curé m’ont incité à chercher d’autres missions.
Et c’est ainsi que votre curé Yannick BEUVELET m’a accueilli en me confiant particulièrement des missions au niveau SEM (Service Évangélique des malades), du catéchuménat et de l’équipe deuil.
Mais que veut dire être diacre permanent ?
C’est tout d’abord un chemin de foi qui répond à un appel de Dieu. Le cheminement débute (y compris pour l’épouse), par deux années de discernement dans un groupe de recherche avec d’autres postulants se réunissant un weekend par mois.
C’est un lieu d’échange fraternel, de vérification et d’approfondissement de la vie spirituelle. Cette période de discernement doit permettre de vérifier si le ministère diaconal paraît ou non correspondre à un appel du Seigneur.

La formation, également un weekend par mois, s’étend sur six années : trois années de formation initiale avant l’ordination, puis trois années de formation complémentaire.
La formation doit permettre de progresser : humainement, spirituellement, dans l’intelligence de la foi, et de développer ses compétences. Le diaconat et le presbytérat sont deux ministères bien différents.

À la messe, le diacre a la charge de proclamer l’Évangile et peut prêcher.
Pendant la liturgie eucharistique, il prépare les dons. Il invite les fidèles au geste de paix.
Lors de la communion, il distribue le Saint Sacrement aux fidèles.
Enfin, à la fin de l’office, c’est lui qui envoie les fidèles.
Le diacre peut célébrer les baptêmes ; recevoir les consentements et bénir les mariages, il peut présider des funérailles et enfin diriger des temps de prière.

 

Marc Eschenlauer, diacre permanent