Savoir écouter Dieu qui nous parle

Dimanche dernier, Jésus nous disait : « Je suis le chemin, la vérité et la vie, aujourd’hui, il ajoute : « Je prierai le Père, il vous donnera l’Esprit de vérité. » Cet Esprit de Vérité nous a été donné au jour  de notre baptême et de notre confirmation. Nous vivons une époque plutôt curieuse : d’une part, nous sommes très sensibles à tout ce qui est mensonge, hypocrisie, tout ce qui sonne faux, on veut être authentique et faire tomber les masques. Mais en même temps, notre époque vit le mensonge organisé, mensonge de la publicité, mensonge de la politique, de l’information, scandales financiers. Et c’est là que nous rejoignons la question de Pilate au moment de la Passion du Christ : « qu’est-ce que la vérité ? »

La réponse nous la trouvons dans l’évangile. Jésus nous dit : « Je suis la Vérité ». Pour nous, Jésus est la vérité sur l’homme. Il est l’homme tel que Dieu le veut, totalement libre, pleinement responsable de ses actes. Il est totalement honnête avec sa conscience, vrai avec lui-même et avec les autres. Et dans le même temps, il est la vérité sur Dieu : « qui   me voit, voit le Père. » Notre connaissance de Dieu passe par lui. Il nous révèle le vrai visage de Dieu, un Dieu qui est Père et qui aime chacun de ses enfants. Il suffit de relire la parabole du fils prodigue. Quand ce fils est retrouvé, c’est un jour de joie : Dieu fait la    fête avec ses anges. Et il nous invite à nous associer à sa joie.
Il nous appartient de tirer les conclusions de cette bonne nouvelle : accueillir cet Esprit de vérité que Jésus veut nous donner, nous laisser transformer par lui. C’est pour nous     un appel à marcher chaque jour dans la clarté de l’évangile.

C’est dans le concret de notre vie que nous pouvons découvrir la présence de l’Esprit  de Vérité, son action est multiple. C’est par exemple ce besoin qui nous pousse à participer à l’Eucharistie, non par obligation mais parce qu’elle apporte un ressourcement intérieur qui nous est nécessaire ; c’est encore l’attention savoureuse à la Parole de Dieu pour qu’elle nourrisse notre foi ; c’est aussi l’affinement de notre conscience quand on fait attention à ne plus dire de parole blessante. C’est l’Esprit Saint qui nous permet de faire la vérité en nous, il est cette lumière intérieure qui illumine notre chemin et notre vie.

Aujourd’hui, nous te prions, Seigneur : viens raviver ce don que tu nous as fait au jour de notre baptême et de notre confirmation. Qu’il nous inspire et nous soutienne  pour témoigner au cœur du monde de la joie  et de l’espérance qui nous habitent à cause de Jésus ressuscité.

Source internet

Savoir écouter Dieu qui nous parle