Une rentrée pastorale : des changements !

Pour la plupart d’entre nous, la rentrée est déjà effectuée. J’espère que ce temps de vacances vous a été profitable pour vous ressourcer et approfondir votre lien avec le Seigneur.

L’équipe pastorale va encore une fois être modifiée à la rentrée. Tout s’est bousculé ces dernières semaines.
C’est le cas notamment pour les prêtres. Je sais que ces changements ne sont pas évidents à vivre pour vous, notamment pour les personnes engagées.
Cela devient même lassant… d’ailleurs c’est un peu la même chose pour moi.
Mais les décisions viennent du diocèse et vous comme moi, nous devons faire avec.
Il faudra donc une nouvelle fois un temps d’adaptation et d’apprivoisement des uns et des autres.

Nous allons ainsi accueillir l’abbé Jean-Sébastien LAVENS.
Il se chargera de toute la pastorale des jeunes (à la suite de l’abbé Johan).
Il s’occupera également de l’aumônerie de l’hôpital (c’est nouveau).
Nous ne devions plus avoir de prêtre étudiant. Finalement, fin août, le diocèse a entendu mes craintes et nous allons recevoir l’abbé Anastase RUCOGOZA originaire du Rwanda.
Nous n’avons pas vu encore ensemble de quelle manière il pourra servir nos paroisses.
L’abbé André N’KOY reste. Toujours fidèle au poste. Nous pouvons vraiment compter sur son aide précieuse. André est également responsable de la chapelle des Missions, il continue son doctorat et il a été élu provincial pour la congrégation. Les activités pour lui ne manquent donc pas.
Vous savez que le nombre de prêtres diminue maintenant rapidement dans le diocèse.
Pour le moment nous pouvons à peu près gérer la ville de Haguenau.
Mais il n’est pas exclu que d’ici un an nous n’ayons plus de prêtre étudiant.
Il faut donc dès maintenant prévoir l’avenir.
J’en reparlerai dans les prochains éditos.

À cette équipe, il faut ajouter nos deux diacres permanents Patrick WAHL et Marc ESCHENLAUER.
Ils auront, entre autre, la charge de coordonner les visites des malades sur la ville.
Enfin, nous accueillons un séminariste stagiaire Amoce LOUIS qui est originaire de Haïti.

Et pour terminer, nous avons tous les bénévoles qui nous entourent.
Je les remercie sincèrement.
Faute de place, je vous informerai dans les prochaines feuilles d’information de l’évolution de nos communautés de paroisses.

Que Dieu vous bénisse en cette nouvelle année pastorale.

Yannick BEUVELET, curé-doyen.

 

Une rentrée pastorale : des changements !